Identifier les qualités et les défauts de son logement

Vous comptez vendre votre logement ? Avant même de publier l’annonce, il est important de fixer un prix. Pour ce faire, il faudra connaître les qualités et défauts de son bien immobilier. Il ne faut pas surestimer ou sous-estimer la valeur de sa maison ou son appartement car ceci peut porter préjudice à la transaction.

Les éléments forts d’un logement

Pour arriver à vendre son bien, il est important que celui-ci soit en bon état et surtout bien présenté. Pour une maison, les propriétaires pensent que la superficie constitue un atout, mais ce n’est pas toujours le cas. Certains acheteurs se concentrent plus sur le nombre de pièces et leur agencement. En effet, pour un potentiel acquéreur, avoir un petit logement avec des espaces bien optimisés représente un vrai point fort. S’il s’agit d’un appartement, n’oubliez pas d’indiquer dans votre annonce son positionnement car c’est un avantage. Si le bien se trouve à l’étage, vous pouvez vous permettre d’augmenter le prix de votre bien. La localisation du bien peut aussi être un atout : un appartement ou une maison peut se vendre plus rapidement, même à prix légèrement élevé, s’il se trouve dans un quartier calme et proche des commodités. Si vous avez récemment effectué des travaux d’isolation et que le DPE est bon, il peut être utilisé comme argument lorsque vous avez un acquéreur intéressé devant vous.

Les points faibles d’un bien immobilier

Si le bien est en mauvais état et qu’il faut entreprendre des travaux, revoyez votre prix en baisse. Il n’y a pas beaucoup d’acheteurs intéressés par des biens qui nécessitent une rénovation car cette dernière représente tout de même un budget important. Pour un appartement, être placé au rez-de-chaussée ou près du local poubelles n’est pas un point fort. Votre maison peut très bien être en bon état, mais si elle est située à proximité d’une route très fréquentée, si le vis-à-vis est gênant ou important ou si la vue est désagréable, cela constitue un point faible. Le potentiel acquéreur peut alors se permettre de parler de défaut et dans ce cas, vous ne pouvez rien faire. Le manque de luminosité dans les pièces est également un petit inconvénient. Si vous faites appel à une agence pour déterminer le prix de vente, ce détail pourra faire baisser légèrement le prix.

Bien déterminer le prix

Il est essentiel de bien connaître les qualités et défauts de son bien immobilier car ils vont servir à déterminer le prix de vente. Avec un prix trop élevé, vous risquez de ne pas réussir à trouver de potentiel acheteur. Dans ce cas, la transaction risque de prendre plusieurs mois. Pour un acquéreur, un prix trop bas peut avoir un vice caché. Même si votre bien n’en présente pas, l’acheteur ne le prendra pas ainsi et n’en sera pas forcément convaincu. Afin de déterminer le prix de vente, vous pouvez faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Compromis de vente : quel acompte pour bloquer la vente ?
A quel moment recourir au notaire ?