Des granulés de bois de qualité pour votre poêle

Granulés de bois

Choisir le meilleur granulé permet de limiter le coût du chauffage et de l’entretien de l’installation et de contribuer à réduire la pollution. En bref : vous économisez et vous faites aussi du bien à l’environnement.

Vous aurez sans doute remarqué que l’offre de pellets sur le marché est très hétérogène et peut vous désorienter. En vous concentrant uniquement sur le prix et en choisissant le produit le moins cher du commerce, vous penserez que vous faites des économies. Malheureusement, l’utilisation quotidienne vous montrera qu’un granulé de mauvaise qualité peut être nocif pour votre poêle.

Les pellets de mauvaise qualité posent les problèmes suivants :

– Mauvaise combustion et colmatage du brasier ;

– Un granulé extrêmement économique aura un faible pouvoir calorifique et cela conduira à une moindre capacité à développer de la chaleur dans l’appareil ;

– Les pellets de mauvaise qualité sont généralement plus humides et riches en résines, et par combustion, ils favorisent la formation de créosote ;

– Le verre du poêle à pellets devient noir.

Comment s’y retrouver ? Le pellet est un combustible vraiment exceptionnel : pour un choix précis et optimal, il est important de savoir quelles caractéristiques doit avoir un bon produit. Comment savoir alors si le sac de pellets que vous allez acheter est le meilleur pour votre poêle ?

Quelles sont les caractéristiques d’un bon granulé ? Apprendre à lire l’étiquette

Pour choisir le meilleur granulé, le premier conseil est de lire attentivement l’étiquette imprimée ou appliquée sur les sacs. Quelles valeurs indique-t-elle et pourquoi sont-elles si importantes ?

– Type de matériau de combustion : pellets de hêtre ou d’épicéa ?

L’étiquette doit indiquer le type de matériau. Les types de granulés les plus utilisés sont le hêtre et l’épicéa. Lesquels préférez-vous ?

Le hêtre et l’épicéa ont des caractéristiques différentes. Cependant, les deux sont d’excellents matériaux avec une valeur calorifique très similaire.

Une condition est nécessaire : le granulé doit être fabriqué à partir de bois vierge qui a été traité mécaniquement, il ne doit pas contenir de sable ni de composés chimiques (tels que des résidus de peinture, des colles ou des agents d’imprégnation) qui pourraient être nocifs lorsqu’on y met du feu.

– Origine

La seule origine géographique n’est pas une garantie : que le granulé soit autrichien, canadien, suisse ou italien, l’important est que la chaîne soit contrôlée et de haute qualité, de la production au consommateur.

– Mesures

L’étiquette indique le diamètre des cylindres de boulettes, qui doit généralement être compris entre 6 et 8 mm.

Si vous souhaitez en savoir plus et cherchez des pellets de qualité, faites un tour sur bois-brazeco.com.

Comment choisir le meilleur granulé ? Considérons la valeur calorifique des pellets

Le pouvoir calorifique est l’énergie obtenue à partir de la combustion d’une certaine masse de combustible. Cela signifie que plus le chiffre indiqué sur l’étiquette est élevé, plus la qualité du granulé, la combustion et la chaleur qui se développe sont meilleures.

Un pellet ayant un bon pouvoir calorifique doit avoir des valeurs comprises entre 4,5 et 4,8 kWh/kg (16,5 à 17,2 MJ/kg). Parfois, des valeurs plus élevées, telles que 5,2 kWh/kg (19 MJ/kg), sont indiquées par erreur pour le granulé sans eau.

– Résidus de cendres

La valeur relative des résidus de cendres détermine le degré de saleté que les pellets dégagent à l’intérieur du poêle (ou des cheminées ou des chaudières à pellets). Plus le pourcentage de déchets fixes est faible, meilleure est la combustion.

– Pourcentage d’humidité

Une autre valeur importante pour la lecture de l’étiquette est le pourcentage d’humidité. Plus le granulé est humide, plus sa valeur calorifique est faible (une partie de la combustion sert à évaporer l’humidité) et plus il salit l’intérieur de la chambre de combustion. Un bon granulé doit avoir un taux d’humidité ne dépassant pas 8 %.

Avez-vous vérifié ces valeurs importantes sur l’étiquette ? Il y a une autre valeur indispensable que vous ne pouvez pas négliger.

– Certification des granulés : ENplus, NF et DINplus

Si vous vous demandez comment choisir le meilleur granulé, la première chose à faire est de vérifier que le sac contient les données des certifications de qualité, qui diffèrent selon les exigences nécessaires pour les obtenir.

. ENplus : c’est la norme la plus populaire ;

. NF : c’est la norme de biocombustibles en France ;

. DINplus : institut allemand de certification.

Bien qu’il n’y ait pas d’obligation nationale de certifier la qualité des pellets (la certification des pellets est volontaire), il est interdit de vendre des pellets dans un emballage anonyme, c’est-à-dire sans le nom du fabricant et sans information sur la composition.

En l’absence de certifications, vous devez au moins vérifier que le sac porte le nom du fabricant ou de la société qui commercialise le granulé.

Tests pratiques pour identifier un bon pellet

Les critères cités ci-dessus permettent d’avoir le cœur net. Cependant, vous pouvez tester la validité du produit avec un “test à domicile”, par exemple en achetant un seul sac de pellets, sans faire de stock pour tout l’hiver.

Commençons par le sciage. Si vous remarquez une grande quantité des granulés en poudre dans l’emballage, c’est parce que le granulé a tendance à s’effriter, alors la qualité est faible. La poussière des pellets est très fine et a tendance à se glisser entre les composants mécaniques et électroniques, avec le risque de dysfonctionnement.

Si les pellets sont mal pressés, leur combustion sera rapide et engendrera un nettoyage plus fréquent.

S’il n’y a pas beaucoup de poussière, très bien. Vous pouvez passer à l’analyse de l’eau, rapidement et facilement. Trempez une poignée de pellets dans un verre d’eau ; si le pellet tombe au fond et que l’eau ne se trouble pas, le produit est bon : compact, il ne s’effrite pas et ne laisse pas de résidus de poussière.

Trois derniers conseils, simples mais efficaces :

– Avant de faire des réserves pour tout l’hiver, expérimentez et évaluez la quantité de matière et les performances de combustion ;

– Tenir compte de l’avis de ceux qui ont déjà essayé le pellet, demander à des amis et faites des recherches en ligne ;

– Contacter des revendeurs fiables, qui pourront vous recommander les fabricants les plus fiables grâce à leur expérience.

Comment le granulé est-il fabriqué ?

Comment le pellet est-il produit à l’échelle industrielle ? Parlons de la matière première. En général, les pellets sont des déchets issus de la transformation du bois, comme le sciage ou le hachage. Ces déchets sont sélectionnés, assécher et libérer de toutes leurs saletés.

L’étape suivante est la compression mécanique, qui s’effectue à l’aide de presses spéciales : un système de cylindres comprime le matériau et le fait passer à travers des trous de dimensions spécifiques (généralement de 6 à 8 mm de diamètre). Pendant cette phase, le matériau moulu va chauffer et atteindre des températures très élevées et, précisément à cause de ces températures élevées, de la lignine est libérée. Pourquoi la lignine est-elle importante ? Comme elle “lie” le granulé, elle sert de colle naturelle.

Après avoir été pressé, le pellet est refroidi et est prêt à être emballé et mis sur le marché.

En bref : comment choisir le meilleur granulé et économiser sur les coûts de gestion ?

Comment choisir le meilleur granulé sans se laisser séduire par un prix bas ? Comment s’y retrouver dans la jungle des offres ? Choisir un bon granulé peut être une stratégie optimale pour sauver et protéger l’environnement, c’est pourquoi il faut :

– Lire attentivement l’étiquette : elle indique les aspects fondamentaux pour un granulé de qualité, tels que l’humidité et la valeur calorifique ;

– Vérifier les certifications : elles garantissent l’exécution de tests et de contrôles assidus, la traçabilité et la transparence de la chaîne, la durabilité de la production et du transport ;

– Effectuer des tests à domicile pour vérifier la qualité et demander conseil à votre revendeur de confiance, qui vous aidera sans aucun doute à acheter le meilleur granulé. 

Qu’est-ce qu’un conduit 3CE ?
Guide en ligne sur la norme nf dtu 24.1