Conseils pour bien choisir un déshumidificateur de maison

Déshumidificateur de maison

Pour assurer le confort de votre logement et la sécurité de ses habitants, le taux d’humidité relative de votre intérieur doit être compris entre 40 et 60 %. Une maison ou un appartement trop humide peut en effet entraîner des problèmes de santé. Dans une telle situation (ou à titre préventif), l’usage d’un déshumidificateur est vivement recommandé. Découvrez comment choisir le meilleur appareil en fonction de vos besoins.

Qu’est-ce qu’un appareil pour déshumidifier l’air ?

Un déshumidificateur a pour objectif de réguler le taux d’humidité relative (ou hygrométrie) pour maintenir la qualité de l’air d’un intérieur. Il peut ainsi être placé dans une salle de bain, une cuisine ou bien une chambre. Il en existe deux catégories : les appareils chimiques et électriques. Les absorbeurs d’humidité chimiques sont les plus accessibles financièrement, mais ont toutefois un champ d’action plutôt limité. Ils fonctionnent en absorbant l’humidité présente dans l’air pour la transformer en eau. De leur côté, les appareils électriques sont plus efficaces. Qu’il s’agisse d’un modèle à condensation ou d’un Assécheur d’air (le second étant plus silencieux que le premier), ils ont recours à un ventilateur et sont utilisés lorsque les problèmes d’humidité sont importants.

Identifiez précisément votre besoin

Avant de sélectionner votre appareil anti humidité, veillez à parfaitement définir vos besoins. La surface de la pièce trop humide est par exemple un élément à prendre en compte au moment du choix, tout comme le taux d’humidité relative. Par ailleurs, la température de la pièce touchée par les problèmes d’humidité est aussi un critère essentiel. En effet, l’air froid tend à dégrader le rendement des appareils. Plus une pièce sera froide, plus il sera par conséquent nécessaire de vous doter d’un modèle puissant. Enfin, certains appareils de déshumidification sont plutôt conçus pour être utilisés dans des espaces bien spécifiques tels que la cave par exemple.

Les différents critères d’un appareil anti humidité

Mais alors comment choisir le meilleur appareil ? Il est fondamental de prendre en considération, différents critères. Le premier concerne la capacité d’extraction de l’appareil anti humidité. Cette dernière peut varier de 0,5 litre pour des modèles chimiques d’entrée de gamme à des centaines de litres pour les modèles professionnels. Votre choix devra donc se porter sur un produit adapté à la taille de la pièce à traiter, ainsi qu’au volume d’air. De plus, certains appareils sont équipés de plusieurs vitesses de ventilation. Si la vitesse a un impact immédiat sur le niveau sonore, elle permet aussi et surtout d’améliorer les performances. Il existe par ailleurs des modèles silencieux mais dont l’efficacité est loin d’être optimale. Le système d’évacuation est un autre critère important. Les appareils peuvent ainsi être équipés d’un bac chargé de stocker l’eau, ou être raccordés à l’extérieur. Plus facile à installer, un modèle avec bac présente en revanche l’inconvénient de devoir être vidé régulièrement. En cas d’humidité importante, privilégiez par conséquent un appareil de déshumidification relié vers l’extérieur. Enfin, les modèles équipés d’un hygrostat ont l’avantage de vous permettre de sélectionner le taux d’humidité souhaité de manière à ce que l’appareil fonctionne ensuite de manière automatique.

Voir d’autres solutions aux problèmes d’humidité


Comment traiter l’humidité ascensionnelle ?
Choisir un syndic de copropriété à prix pas cher en ligne